L'Heure Blanche

Quand l'hiver gagne la montagne


Après le magnifique succès de Premières Loges (4 récompenses sur des festivals et des retours très positifs de toutes parts), un nouveau film sort de l'ombre...

L'Heure Blanche est en préparation, sortie prévue en automne 2020.

Avant-première au Palais de Rumine de Lausanne le 2 octobre 2020

Synopsis

 Dans une vallée sauvage des Alpes, les derniers rayons de soleil rappellent un peu de la chaleur réconfortante de l’été. Pourtant, le bleu du ciel a l’intensité des soirs de septembre, et déjà la durée de la nuit dépasse celle du jour. Les forêts d’altitude se parent du roux des mélèzes et les crêtes subissent les premiers assauts de la neige. Elle fondra vite le lendemain, mais les signes annonciateurs se multiplient : l’hiver arrive.

 

Casse-noix et écureuil ne s’y trompent pas et amassent leurs réserves. Quant au renard et au chat sauvage, ils poursuivent les mêmes campagnols. Les cerfs se remettent des intensités du rut, et les chamois s’y préparent. Certaines bêtes se terrent, d’autres changent de couleur, tous sentent la tension monter.

 

Proies, prédateurs ou simples voisins, les animaux de la montagne croisent leurs destins à l’approche de l’hiver.

L’Heure Blanche explore en douze scènes les étapes qui mènent de la fin de l’été au règne de l’hiver. Entre rencontres animalières et détours contemplatifs, le récit de ce film est tissé par deux êtres que la montagne relie, deux voix qui témoignent des changements infimes et événements soudains qui jalonnent l’automne.

 

Ces deux humains parmi les bêtes se disent aussi l’un à l’autre, s’écrivent et se révèlent à travers cette montagne qu’ils partagent. Un témoignage bouleversant et une relation qui évolue dans le suspens de la vie sauvage et des émotions, jusqu’à l’inexorable heure blanche.

 

Entre poésie, humour et informations naturalistes, L’Heure Blanche emmène le spectateur quelques mois en montagne, à la rencontre des animaux qui la peuplent, et à la rencontre des liens qu’il tisse lui-même avec la nature sauvage.

 

 

Actualité du film

2015 à 2018 : tournage sur le terrain

été et automne 2019 : choix des meilleurs images

automne-hiver 2019 : prémontage, écriture des textes et recherche de fonds

hiver 2020 : choix des musiques, montage final

printemps et été 2020: enregistrement des voix, post-production, mixage

septembre 2020 : pressage des DVD, service de presse et soumission pour sélection aux festivals

2 octobre 2020 : avant-première à Lausanne


Des soutiens précieux

Réaliser un film comme l'Heure Blanche, sans aucun animal imprégné ou dressé (contrairement à de nombreuses grosses production de documentaires animaliers), demande d'innombrables jours (et nuits) d'affût et de recherche, sur plusieurs années.

 

De retour en plaine, le temps est venu pour le montage, le mixage, l'enregistrement de la voix, la musique, le pressage des DVD, etc. ... Les étapes avant que le film soit projeté sont nombreuses et les intervenants professionnels aussi.

 

Les dons et cotisations de nos membres, ainsi que le soutien de nos partenaires permettent de réaliser tout cela, et de partager le fruit de ce travail loin à la ronde !


Ils soutiennent déjà le projet :